Qui sommes-nous ?
Qui sommes-nous
Durant 10 ans j’ai travaillé en tant qu’adjointe de direction du centre régional de formation professionnelle de la Croix-Rouge en IDF, puis en tant que chargée de projets à l’Institut Régional de Formations Sanitaire et Sociale. Mes missions consistaient à identifier le besoin du client afin de déterminer un fil conducteur de formation et trouver les ressources pour la mettre en place. Grâce à mon diplôme de formatrice j’ai appris à animer un groupe d’une part, et compris comment notre cerveau retenait l’information d’autre part.

 

Ainsi dès 2005, la pratique de la pédagogie ternaire (L’activité heuristique, l’activité démonstrative et l’activité applicative) m’a permis de comprendre que pour retenir l’information nous avons besoin de répétitions et d’ancrage dans le corps afin de permettre une mise en application immédiate de la connaissance.

 

Mon intérêt pour la PNL m’a ouvert aux différents systèmes de représentation (VAKOG). Ainsi, les jeux que je développe tiennent compte des systèmes : Visuel (mise en place de carte avec pictogramme, de plateau, de couleurs) Auditif (Amener les participant à échanger afin de recueillir les informations en écoutant), Kinesthésique (manipulation du matériel de jeux les cartes, les pions), afin de permettre à chacun, de traiter au mieux l’information.

 

Enfin, la démocratisation par la neuroscience a été déterminante dans mon choix de la ludopédagogie. En effet les neuroscientifiques nous invitent à penser que le jeu est la manière la plus ergonomique et la plus rapide d’apprendre. Je pense que la pédagogie par le jeu doit investir la formation professionnelle car les changements de métiers, les évolutions de carrière nous obligent justement à apprendre rapidement. De plus, l’épanouissement dans son travail est un bienfait de plus en plus recherché, alors pourquoi ne pas profiter de ce temps d’apprentissage pour s’amuser au travail ? Vous trouverez sur le site d’Optimus-services une bibliothèque d’articles (que j’alimente progressivement), d’extraits de livres ou de magazines en pédagogie et neuroscience qui m’ont aidé à construire ma pensée et sont des sources d’inspiration. Pourquoi conserver le bénéfice des recherches à nos chers têtes blondes et pourquoi ne les importerions-nous pas dans le monde du travail ?

 

Aujourd’hui, je souhaite proposer des outils pour les managers et les centres de formation, à tous ceux qui ont envie de rendre leurs formations plus ludiques, d’avoir des approches nouvelles et par ce biais réunir la pédagogie, le ludique et la créativité qui sont pour moi des catalyseurs de réussite en entreprise.